Les Rencontres de la Muséographie 2015 (2) – Journée d’étude sur la mémoire des expositions

Le 15 décembre 2015, au Palais des Beaux-Arts de Lille

L’association Les Muséographes, le Master Expographie-Muséographie de l’université d’Artois et l’OCIM organisent une nouvelle journée d’étude à laquelle vous êtes chaleureusement invité.

Lieu de mémoire s’il en est, le musée semble paradoxalement assez démuni lorsqu’il s’agit d’appréhender et d’entretenir sa propre histoire. Certes, beaucoup d’institutions ont entrepris d’écrire des ouvrages relatant les étapes franchies depuis leur création, en revanche l’archivage des éléments relatifs aux expositions est plus incertain. Cela n’intéresse pas seulement les historiens ou muséologues qui entendent rendre compte des évolutions du musée, mais aussi les professionnels qui peuvent trouver dans l’archivage des informations relatives aux expositions une connaissance approfondie des méthodologies, de l’évolution des métiers et accroître leur savoir faire en même temps que leur culture de l’exposition.

Que doit-on conserver ? Quel stade de l’exposition entend-t-on rendre compte, de son état définitif ou des étapes et processus de construction du projet ? A quel public communique t-on et quel document ? La transparence de l’institution publique impose-t-elle de partager ? Qu’en est-il du versement dans les archives ouvertes et les creatives commons ? Quelles questions de droit de la propriété intellectuelle cela engendre t-il, notamment vis-à-vis des documents fournis par d’éventuels prestataires (APS, APD, Esquisse, etc) ?

La journée d’étude se penchera sur ces différentes questions à partir d’études de cas et de démarches conduites ou mises en place par des institutions.
L’exposition en cours au Palais des Beaux-arts, La Joie de vivre, présentée dans le cadre de Lille 3000, sera prise comme exemple concret pour introduire le sujet et s’intéresser aux procédures qu’il est possible de conduire.

Pour avoir le programme complet et vous inscrire, c’est par ici !