Conseil d’administration – Réponse de MC.Labourdette à notre Lettre Ouverte ! – 22 février 2018

Présents : Laurent Laidet – Agnès Levillain – Lydia Elhadad – Martine Thomas-Bourgneuf – Adrien Stalter – Camille Duret – Nathalie Grenet (par skype)

Réponse à la lettre ouverte à la Ministre de la Culture, Françoise Nyssen : 

Le 14 décembre 2017, nous adressions une lettre ouverte à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, avec 3 autres associations professionnelles (CEA / Association française des commissaires d’exposition, l’Alliance française des designers (AFD) et l’Association Scénographes) au sujet des Assises des métiers des musées (18, 19 & 20 décembre 2017), événement faisant suite à la mission Musées du XXIème siècle et le rapport remis par Jacqueline Eidelman.

Nous souhaitions soulever différentes interrogations (extraits de la lettre) :

  • D’une part, le paysage muséal n’y est pas pris en compte dans toute sa diversité, celle soulignée par la mission Musées du 21ème siècle. Si les musées d’art sont présents, ce n’est de loin pas le cas pour bien d’autres musées. Sont ainsi sous-représentés, voire absents, les musées de design et d’architecture, d’archéologie, de préhistoire et d’histoire, de sciences, techniques et industries, d’ethnographie – ainsi que les musées de sites et les CIAP.
  • Deuxième mauvaise surprise, la pluralité des métiers qui concourent à la création, à la conception et à la réalisation des équipements muséographiques et des expositions n’est pas convoquée. Parmi les intervenants, ne figurent ainsi aucun architecte, muséographe, programmiste, scénographe, graphiste, designer ou encore commissaire d’exposition… Que seraient donc les musées sans de telles compétences, qui s’exercent, de plus, depuis plusieurs dizaines d’années ?
  • La participation annoncée des associations professionnelles se résume, quant à elle, à celles des conservateurs, des restaurateurs et des régisseurs.

Marie-Christine Labourdette, directrice du Service des Musées de France a été chargée par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, de répondre à notre Lettre Ouverte, voici son courrier daté du 16 janvier 2018 :

Nous décidons de répondre positivement à la proposition de Marie-Christine Labourdette et de se montrer ouverts à toute proposition de dialogue avec les acteurs exerçant dans le champ des musées, et d’accompagner le processus qui suivra les Assises en permettant d’organiser de nouvelles rencontres.

Nouveau projet de l’association, baptisé « HELP » : 

(Martine Thomas-Bourgneuf, Lydia Elhadad, Xavier Limagne, Cécile Massot, Nadine Salabert, Adrien Stalter) ** Référente : Adrien Stalter **  > Si vous voulez rejoindre ce groupe de travail envoyez-nous un mail !

Suite à l’essoufflement du groupe de travail initialement appelé ‘Ressources’ et ce malgré des premières pistes structurées et formulées en décembre 2016, reprises en juillet 2017, puis en février 2018, Martine Thomas-Bourgneuf propose une nouvelle approche qui permet de réutiliser le travail déjà effectué et de faciliter l’implication des membres. La nécessité de cette rubrique sur notre site web est indubitable.

Quel serait l’objectif de la rubrique ?

  • On s’adresserait ici aux commanditaires / donneurs d’ordre / maitrises d’ouvrage / porteurs de projet / qu’ils soient institutionnels ou élus / mais aussi, plus généralement, à pas mal d’autres acteurs impliqués dans les affaires muséales…
  • On leur donnerait des éléments concrets de compréhension sur la muséographie, des ressources, des informations, qui auront pour but de leur donner envie de se lancer dans une opération où de la muséographie est engagée (ou même simplement de leur faire prendre conscience qu’il en est question), et de les aider quand ils ont démarré, ou juste un peu avant, ou pendant…
  • Ce serait une sorte de boîte à outils, de manuel pratique, affichant une approche décomplexante. Les explications seraient simples – des textes très courts, ponctués de schémas et de dessins d’ambiance éventuels, avec des liens hypertexte vers d’autres rubriques de notre site, et vers d’autres sites, et aussi des possibilités d’en « savoir plus » (PESP) ou des zooms sur certains sujets…
  • La rubrique s’inspirerait de celle qu’avait faite le Géfil : désangoissant mais sérieux, simple mais pas simpliste, bref mais consistant ; le Géfil avait – comme ici – pour but de sensibiliser au respect du travail des uns et des autres…
  • Cette rubrique serait très complémentaire du Guide des bonnes pratiques édité par l’asso des Scénographes.

Nous sommes conscients que la tâche est énorme. Pour créer et faire vivre cette rubrique, nous avons tout d’abord besoin de contributeurs, c’est-à-dire de membres de l’association volontaires pour rédiger un ou deux paragraphes, pour répondre à des questions-réponses, des témoignages. Nous avons aussi besoin de partager des ressources : pièces de dossier (RC/CCAP/CCTP/AE etc.), documents, sites, livres, articles, etc.. Le groupe de travail va proposer une méthodologie simple permettant d’alimenter cette nouvelle rubrique dans la « Boîte à outils » de notre site web. Ainsi tous les membres pourront contribuer simplement.

Enfin, nous réalisons combien il est difficile de nous mobiliser, de faire avancer les différents chantiers de l’association, ou de se rencontrer tout simplement. Nous sommes à la recherche d’outils collaboratifs simples et efficaces pour composer des documents à plusieurs, partager, modifier les contenus d’un travail en working progress (quoi de mieux que Googledocs ? ). Comment faire pour trouver temps et motivation pour s’impliquer dans nos projets communs ? Nous avons pensé à vous contacter, chaque membre, un par un, afin de renouer un lien devenu distant, entre le CA et les membres. Nous avons réfléchi à des rencontres plus informelles, plus spontanées et faciles à organiser (un apéro ? une rencontre autour d’un livre ?). Plus que tout nous cherchons des moyens de nous mobiliser, pas seulement au sein du CA, mais plus largement entre tous les membres.

Le premier « Café-muséo » autour du thème de l’accessibilité, animé par Hoëlle Corvest, a eu lieu le 25 janvier 2018 :

Le 25 janvier dernier s’est tenu notre premier café-muséo, en marge du SITEM.

Notre invitée et membre de l’association : Hoëlle Corvest, qui fut pendant longtemps responsable de la cellule accessibilité à Universciences.

Le CA a discuté des suites à donner à ce nouvel événement de l’association : doit-on ouvrir à d’autres métiers pour enrichir les échanges ? Impliquer nos partenaires proches des autres associations professionnelles (les Scénographes, designers, commissaires d’expos..) ? Nous avançons l’idée de Rencontres, qui pourraient devenir un cycle, auxquelles d’autres associations professionnelles pourraient être associées, avec Jacqueline Eidelman pour discuter du rapport Musées du XXIème siècle dont elle a été chargée par la ministre de la Culture et qui a été remis en février 2017 ; Arnaud Sompairac, autour de son livre Scénographies d’expositions, 6 perspectives critiques (2016) ; Serge Chaumier à la suite de la sortie de son livre Altermuséologie (2018), …

Ce projet serait proposé à d’autres associations.

La proposition séduit l’ensemble du CA et nous décidons d’aller plus loin en invitant Jacqueline Eidelman au prochain café-muséo souhaité, dans la mesure du possible, le même jour que l’AG.

Forts du succès du premier café-muséo, de l’enthousiasme et de la qualité de l’intervention d’ Hoëlle Corvest, nous décidons de programmer un nouveau café-muséo sur le thème de l’accessibilité, en septembre 2018.

Groupe de travail « Infographie animée » : 

(Agnès Levillain, Elsa Guerry, Martine Thomas-Bourgneuf, Aurélie Léonardi, Nathalie Grenet, Anne Stephan) ** Référente : Aurélie Léonardi **  > Si vous voulez rejoindre ce groupe de travail envoyez-nous un mail !

Le scénario a été rédigé et finalisé par le groupe de travail, il a été discuté avec le réalisateur retenu, Edoardo Cecchin, en novembre dernier. Edoardo a répondu positivement à notre sollicitation tout en exprimant le souhait d’échanger avec nous afin de bien comprendre le « pourquoi » de notre projet de clip. Il ne s’interdit pas de retravailler notre scénario. Nous avons décidé de lui faire confiance et de suivre ses préconisations. N’étant disponible qu’à partir de mars 2018, Edoardo doit être recontacté prochainement pour organiser une première séance de travail constructive et lancer la conception.

 

Enfin, nous souhaitons la bienvenue à 2 nouveaux adhérents : Jérôme Politi, indépendant (Paris) et Flora Ploquin, chargée des projets itinérants au MNHN (Paris). Bienvenue à eux !